Faire le Vendée Globe… depuis chez soi !

L’UNSS (Union Nationale du Sport Scolaire), en partenariat avec La Fédération Française de Voile et Virtual Regatta, soutient Alexia Barrier dans sa course en permettant à tous de rejoindre la course virtuelle du Vendée Globe sur le bateau TSE-4myplanet.

Inscrivez gratuitement votre classe avant le 7 novembre en cliquant sur ce bouton :

On se retrouve sur l’eau !

Rewild your life

Le 14 juillet, Alexia souhaitait rassembler sur son bateau des scientifiques, enseignants, écrivains, artistes et militants pour parler du projet 4myplanet et de la préservation de la biodiversité des océans 🥽🐙⛵️☄️

Olivier HEULEU, directeur de l’Ecole de la Mer à Saint-Jean-Cap-Ferrat, Stevens JALLET, dirigeant de Supers Events, Frédéric LELOUP, dirigeant de The Healer, Isabelle Jan, auteure et thérapeute, Gigant Lambert et Sophie Turner de The Elemen’Terre Project, ainsi que Malik Chami, enseignant à l’Observatoire Océanologique de Villefranche-sur-Mer ont répondu « présents » !

A bord, ils ont rejoint Yuko Harmegnies, professeur de Yoga, sa fille Molly et Julie Gautier, apnéiste, danseuse/chorégraphe et caméraman/réalisatrice sous l’eau (!) qui les ont initiés au yoga et à l’apnée.

Une journée riche en rencontres, échanges et apprentissages.

On espère pouvoir ré-embarquer du monde en septembre !?

GAIA WORLD TOUR 2020

Après une belle aventure avec Les Mondes d’Après, Alexia a participé à élaborer un festival virtuel unique sur la biodiversité : le GAIA WORLD TOUR.

Ainsi pendant 30 heures non-stop, scientifiques, artistes, militants et citoyens ont échangé autour de la biodiversité, la culture et la communication animale, l’économie bleue, le biomimétisme, les poussières d’étoiles, l’océan, les peuples premiers, la musique, l’engagement, l’émerveillement, la conscience, la colère, le droit de la nature ou encore l’Overview Effect.

De bonnes énergies que vous pouvez retrouver en vidéos ici-même :

Bon visionnage et n’hésitez pas à nous faire des retours ou à nous soutenir !

Avec L’Effet Papillon, Festival Atmosphères, Humanité et Biodiversité, Wild Immersion, Green is the New Black, On est prêt, Institut des Futurs Souhaitables, Small Island Big Song, One Home, Spark news, HighChloeCloud

Voir l’Océan autrement

Le 5 mai 2020, Alexia Barrier a organisé une visio-conférence avec Les Mondes d’après.

Scientifiques, marins (sportifs ou explorateurs), associations, sauveteurs en mer, pêcheurs et artistes se sont réunis pour parler de différentes thématiques liées à l’Océan.

Vous pouvez voir et revoir cette conférence virtuelle ici :

Objectif Vendée Globe 2020

Ca y est, nous sommes en 2020, l’année du Vendée Globe

Depuis 2010, Alexia Barrier et son association 4myplanet ont récolté plus d’un million de données scientifiques grâce à leurs bateaux de course et embarqué plus de 15 000 kids dans leurs aventures maritimes (en France, à Monaco, en Afrique du Sud, au Brésil, au Etats-Unis, en Belgique…).

Cette fois-ci Alexia souhaite vous embarquer pour la plus extrême et la plus folle des courses, l’Everest de la Voile, le Vendée Globe 2020, départ le 8 novembre.

Et finalement le plus dur ne sera pas la course, mais d’avoir aujourd’hui les moyens financiers de se présenter sur la ligne de départ !

On compte sur vous >> Campagne de financements participatifs

Love – Dare – Share

Notre mentra, c’est cette folle envie de vous donner envie d’aimer et protéger notre planète bleue à travers les courses à la voile !

Partenariat avec l’UNESCO

voir communiqué de presse : ici

La classe IMOCA et la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI) de l’UNESCO ont renouvelé leur accord

En effet, depuis 2015, les deux institutions travaillent main dans la main pour la protection de l’Océan. Les skippers, en atteignant les régions les plus isolées, contribuent au déploiement des équipements scientifiques nécessaires à l’observation de l’espace marin.

Pour l’occasion un Campus « Planète Océan » a été organisé au siège de l’UNESCO, à Paris. Collégiens, skippeurs et scientifiques ont pu échanger pendant toute une matinée.

En introduction, Vinicius Lindoso a demandé :

« Qui dans la salle a déjà entendu parler de la crise climatique actuelle ? »

La plupart des mains se sont levées…

Ces enfants, bien conscients des problématiques actuelles, ont posé des questions très pertinentes comme « Serait-il possible de nettoyer l’océan de tous les plastiques ? Combien cela prendrait-il de temps ? » ou encore « La lutte écologique est-elle une guerre ?« 

Martin Kramp, Fabrice Amedeo, Stéphane Le Diraison, Boris Hermann, Paul Meilhat et Alexia Barrier ont répondu aux 300 jeunes en partageant chacun leur passion pour la voile et leur implication dans la recherche scientifique. Du plancton à l’oxygène, en passant par la pollution plastique, ils ont su montrer l’importance de l’Océan et donner envie de le protéger.

Alexia a expliqué comment les courants marins avaient joué un rôle dans les incendies ravageurs en Australie (cf.article ici)… Montrant ainsi le lien indissociable entre l’Océan et la vie terrestre.

Les jeunes ont aussi découverts tous les instruments scientifiques permettant l’étude océanographique (bouées, flotteur ARGO…)

L’accord de partenariat a ensuite été signé par Vladimir Ryabinin (secrétaire executif de la COI) et Antoine Mermod (Président de la Classe Imoca) en petit comité.