Nouvelles du bord #6

13 novembre 2019

Hello les kids !

Bienvenue à bord de 4myplanet ⛵️

Ecoutez c’est fantastique, ça y est, on a atteint la côte brésilienne ! Ça a démarré par le passage de l’Équateur, mais ça je vous en ai déjà parlé… Donc c’était la première fois pour Joan et pour l’occasion, un bizutage est de mise. Je lui ai plutôt fait un cadeau : je lui ai remis le bonnet du Pingouin ! 🐧 On le remet aux grands marins méritant qui ont pu traverser l’Atlantique sur ce joli bateau. Et pour moi, c’était la septième fois… Mais j’apprends toujours énormément de choses, c’est toujours différent.

Après ça nous sommes arrivés sur l’archipel Fernando de Noronha. Alors là, ça vaut le coup d’aller voir sur internet à quoi ça ressemble car c’est magique. C’est une réserve naturelle 🌴🦜🌎 Malheureusement, comme on est en course, on ne peut pas s’y arrêter… Un jour, un jour j’irais.

Et puis s’ensuit, après Fernando de Noronha, l’approche des côtes brésiliennes. On a commencé à goûter cette nuit, en étant très proche des côtes, à l’activité principale des gens qui habitent le bord de mer : LA PÊCHE. Donc, il y a plein de petites barques de pêche qui sont à peine éclairées et nous, on déboule avec 4myplanet à 14 – 15 nœuds… L’idée c’est d’éviter de leur rentrer dedans 😵 On est resté hyper attentive toute la nuit, hyper concentré et tout s’est bien passé. Ouf !

On poursuit notre chemin vers Salvador de Bahia. On espère arriver demain pas trop tard… Et surtout laisser notre amie Pip Hare derrière nous 🤩

Pour la mégafaune, et bien, je peux vous dire qu’il n’y a pas grand monde dans le quartier. Si ce n’est des oiseaux. Je n’ai pas vu de dauphins pour l’instant. Mais toujours des poissons volants, ça c’est chouette ! 🐦🐟🚀

Le moral est bon. On a vraiment hâte d’arriver maintenant. On a un peu mal au bras, on est vraiment super fatigué 😴 Avec l’eau de mer tout le temps sur notre peau, on a des boutons partout ! Mais ce n’est pas grave, c’est le jeu…

En tout cas on est tellement heureuse d’avoir pu partager tout ça avec vous 🥰🥰🥰

On vous enverra des news une fois à Salvador !

On vous embrasse très fort,

Alexia & Joan 👩‍❤️‍👩

Nouvelles du bord #5

11 novembre 2019

Hello les kids

C’est la bataille avec Pip Hare, elle est repassée devant nous depuis hier je crois, en tout cas on mène notre Pingouin 🐧 le plus vite possible pour arriver devant elle à Bahia. Ouf, il nous reste à manger et également de l’eau potable grâce au dessalinisateur.

On n’a pas vu grand monde. Pas de bateau, pas beaucoup d’animaux dans l’eau… Des poissons volants, ça c’est sûr, ils viennent tous les jours tester notre piste d’atterrissage  🐟🛩️ le pont de 4myplanet ! Quelques Oiseaux, ça c’est très joli 🐦Et c’est magique aujourd’hui car on peut voir le ciel bleu, fini les gros nuages gris… Même s’il y a encore des nuages autour de nous, ça n’a plus rien à voir avec le Pot-au-Noir 🌫️!

Bon, vous l’aurez compris, tout va bien à bord. Avec Joan, on rigole comme des baleines 🐳😂 On a mal partout et on ne rêve que d’une chose : ÊTRE AU SEC et DANS UN LIT QUI NE BOUGE PAS… Mais ça c’est pour dans très bientôt ! En attendant on a encore un match à gagner et on vous donne des nouvelles très vite.

On vous embrasse 😘

Alexia & Joan

Nouvelles du bord #4

10 novembre 2019

Hello les kids 😉 

Comment allez-vous ? À bord de 4myplanet c’est la vraie machine à laver… ça ne s’arrête jamais ! Nous sommes, je l’espère, sorties du Pot-au-Noir. Cette zone de convergence inter tropicale a été terriblement dense et nous a valu énormément d’énergie à Joan et moi. On est sur les rotules 😵. Beaucoup de changements de voiles aux abords des grains – très connus – de ce fameux Pot-au-Noir. Toujours des vents très variables en direction et en force, ce qui a demandé toute notre concentration 🌀😬

Au moment où je vous écris nous venons de passer au Sud… Nous venons de passer l’Equateur ! C’est génial. C’est la première fois pour Joan. Et pour moi… Attendez… Pfffiou ! 1,2,3,4,5, 6… Et 7 fois ! ⛵

A très bientôt,

Bisous 💞

Alexia & Joan

Nouvelles du bord #3

Le 04 Novembre 2019

HELLO LES KIDS !

Comment allez-vous ?

Hey mais… C’est la rentrée aujourd’hui 🎒🎉! Bon retour en classe et retrouvailles avec vos camarades.

A bord du Pingouin 🐧 ça travaille dur, pas de répit pour Joan et moi. Comme notre pilote automatique ne fonctionne pas en mode vent 💨 c’est-à-dire que nous n’avons pas d’information de vent. Il nous faut donc redoubler d’attention et passer encore plus de temps dehors à barrer ou régler les voiles.

Bon, jusque-là, on ne s’en sort pas trop mal. Vous ne trouvez pas ? 😊

En plus, nous avons eu des bricoles qui ont cassées et chaque jour je sors la boite à outil 💥🔨🔧 Vous me direz, c’est toujours un bon entrainement pour la suite et le tour du monde qui m’attend l’an prochain.

4myplanet avance bien. Ce qui nous permet d’utiliser les hydrogénérateurs pour produire de l’énergie depuis le départ du Havre. On peut désormais aussi compter sur le soleil et nos panneaux solaires 🌞🔌

A bord, c’est Joan qui mange le plus et aussi elle qui cuisine (à l’italienne grâce à La Cambuse)🍕et ça c’est vraiment super sympa. Le double ça permet aussi de se répartir les tâches à accomplir.

Nous avons des nuits magiques, la lune n’est pas très grande… Vous regarderez ce soir en allant vous coucher. Et les étoiles sont très nombreuses. Ici et là quelques étoiles filantes✨ ce qui me permet de faire un vœu à chacune d’entre elle. Je vous promets ça marche 😉

Tiens vous allez m’aider. Hier soir un très jeune oiseau s’est posé à bord du Pingouin, ses plumes étaient grises, sont bec gris foncé noir, ses ailes assez grandes par rapport à la taille de son corps et l’extrémité de ses pattes palmées. Est-ce que vous savez de quel oiseau il pourrait s’agir ? 🤔🐥🧐 Je ne l’ai pas reconnu. Il a donc passé la nuit avec nous et se déplaçait de manière très maladroite sur le pont. J’ai dû l’aider à s’orienter quelques fois. Et au petit matin, une fois ses forces retrouvées, il s’est envolé.

Aujourd’hui il s’est passé une chose assez rare quand on traverse l’Atlantique, nous avons croisé un des concurrents de la course de très près, un autre IMOCA. C’était Erik et Tolga sur VERS UN MONDE SANS SIDA. Super moment à échanger avec eux à la radio VHF 📞 ils avaient l’air en forme !

Ce soir nous essayons de doubler Miranda et Halvard qui se sont décalés plus à l’Ouest. Nous, on tente un tout droit. On verra demain ce que ça donne, quand nous aurons passé les îles Canaries (nous sommes malheureusement trop loin pour les voir) 🏝️ et serons en route pour les îles du Cap Vert.

UNE PENSEE POUR NOS AMIS DE HUGO BOSS, ALEX ET SON CO-SKIPPER, NEAL, QUI SONT VICTIMES D’UNE GROSSE AVARIE 🙏

Et des big bizzz à vous 💋

A très vite les kids et prenez soin de vous et de vos proches.

With love,
Alex & Joan

Nouvelles du bord #2

Le 30 octobre 2019

Hello les kids

Comment allez vous?

Ici tout va super bien 👍 Avec Joan nous sommes en forme et prenons soin de bien nous relayer pour se reposer au maximum 💤💤💤

Nous avons besoin d’avoir la pêche 🍑💪 pour les manœuvres et aussi des ressources de lucidité pour nos choix stratégiques. Le début de course est super important pour la suite. Les conditions météo sont beaucoup plus clémentes 🌤🌈 le bateau tape moins et ça fait du bien.

Hier nous avons réussi à déployer notre profiler Argo 🤖‼️ Youhou !! Vous savez c’est cette perche qui fait 2 mètres de haut et plonge à 2000 mètres de profondeur pour prendre des données de température et salinité. Allez voir dans notre kit pédagogique spécial Transat Jaques Vabre, tout y est expliqué 🤓

Là je n’ai pas trop le temps… Joan se repose et je suis en charge de faire marcher le bateau le plus vite possible 🌬⛵️

Nous ne sommes vraiment pas loin de Pip Hare Ocean Racing, Erik Nigon, Ari Huusela Ocean Racing et Halvard Mabire and Miranda Merron Sailing team sont aussi encore à portée alors on ne lâche rien 🤞

Devant nous, Manuel Cousin Team ouvre la route. Tient ça me rappelle la Route du Rhum – Destination Guadeloupe ça 🍹😉

Côté technique, j’ai démarré le dessalinisateur. Nous allons utiliser cette eau pour cuisiner 🥕🍆🥬🌶🍋 et économiser l’eau potable que nous avons achetée pour boire 💧 Depuis le départ les hydrogénérateurs nous fournissent l’énergie nécessaire pour avoir de l’électricité et faire fonctionner le pilote automatique, l’ordinateur du bord, les verrins de quille …

Bon les kids, je vous dis à demain, je vais manger quelque-chose et retourner m’occuper du Pingouin 🐧

Prenez soin de vous, des bisous.

Alexia & Joan

Nouvelles du bord #1

Le 29 octobre 2019

Hello les kids 🤗

Nous voilà à nouveau ensemble pour une transatlantique… Canon ! ça me rend super heureuse de vous savoir à nos côtés à Joan et moi 🤪🤩🥳

Écoutez, tout va bien à bord.

Nous avons eu de petits soucis techniques au départ mais maintenant tout est rentré dans l’ordre…

Un bout qui nous permet de relever la dérive tribord ⚔️ et un capot (ou hublot) mal fermé à l’avant ce qui nous a valu de remplir la soute avant… Une vraie piscine ! Nous avons pu vider tout ça rapidement grâce à notre pompe de cale.

Nous naviguons au près dans une mer assez formée 🌊🌬 et attendons que le vent bascule pour faire route au Sud.

Hier le ciel était gris mais tellement gris qu’il nous donnait l’impression de naviguer de nuit 🌧🖤🛶

Des dauphins communs 🐬🐬🐬🐬🐬 sont venus nous saluer alors que nous effectuions un changement de voile avec Joan, du coup pas trop le temps de leur parler…

Aujourd’hui grand ciel bleu ☀️

A bord, on essaye de se reposer au maximum 😴💤 car le début de course a été sportif avec beaucoup de manœuvres.

A l’attaquueeee !!!

Et à demain pour plus de news.

With love 💘 Alexia & Joan

Un nouvel appareil à bord : le flotteur Argo !

Lors de la Transat Jacques Vabre, Alexia a pour mission de jeter un flotteur Argo par-dessus bord ! Comme l’ont déjà fait plusieurs marins… Pour voir l’exemple de Bernard Stamm (équipe Cheminées Poujoulat), regarde cette vidéo.

Une fois à l’eau, ce robot autonome développé par l’IFREMER va plonger à 1000 mètres de profondeur et dériver librement en fonction des courants. Tous les 9 jours, il s’enfoncera à 2 000 mètres de fond et remontera lentement à la surface en collectant des mesures toutes les 6 secondes tout au long de la colonne d’eau. Ensuite, il aura une dizaine d’heures pour transmettre ses mesures via satellite aux plateformes dédiées de l’Unesco, puis replonger pour le cycle suivant. Les données recueillies (température de l’eau, salinité, pression partielle en CO2, potentiel hydrogène, fluorescence, température de l’air, direction et force du vent, pression atmosphérique et humidité) seront en accès libre et pourront être consultées par toutes et tous. Les équipes scientifiques les étudieront pour en apprendre plus sur l’évolution du climat.

Les élèves de CE1 de l’Ecole élémentaire Auguste Dupouy à Brest ont signé ce petit robot (il fait quand même une vingtaine de kilos!) et pourront suivre le parcours de celui-ci pendant les 5 à 7 années à venir.

A savoir : 4000 autres flotteurs comme celui-ci dérivent déjà sur toutes les mers du globe.